Protégez-vous!

Un petit truc qu’’avec les formateurs nous enseignons au club informatique…  Bon à savoir ! Et APPLIQUER!

Si vous ne l’’avez pas encore fait, c’est le moment ! C’est peut-être une bonne idée simple… Les techniciens en informatique considèrent  qu’un carnet d’adresses, c’est comme de l’or ! Comme vous le savez, lorsqu’un virus (ver) entre dans votre ordinateur, il se dirige directement vers votre carnet d’ adresses de courriels, et envoie lui-même un message infecté à toutes les personnes inscrites dans votre carnet d’adresses , infectant du   même coup tous vos amis et associés.  Ce truc n’empêchera pas le virus de se rendre à votre ordinateur, mais arrêtera d’utiliser votre carnet d’adresses pour se répandre davantage, et vous avisera du fait qu’il y a un tel virus qui vient d’entrer dans votre système.

Voici tout simplement ce que vous devez faire :

  1. 1. Ouvrez votre carnet d’adresses et cliquez sur «Nouveau contact ». (Comme si vous vouliez rajouter un nouvel ami à votre liste de courriels).
  2. Dans la fenêtre où vous entreriez le prénom de votre contact, entrez «a».

Pour l’adresse courriel, entrez «aaaaa@aaa.aaa». Maintenant, voici ce que cela fait dans votre ordinateur : Le nom « a » sera placé en premier dans votre liste de contacts comme entrée numéro 1. C’est l’endroit où le virus-ver enverra son premier email pour atteindre ensuite votre liste de contacts.  Mais, lorsqu’il essaie d’envoyer le courriel à aaaaa@aaa.aaa, le message est impossible à acheminer, parce que l’adresse courriel que vous avez entrée est fausse. Lorsque le premier essai échoue (comme dans ce cas-ci), le ver ne peut se propager plus loin et aucun de vos contacts n’en sera infecté. Mais s’il ne peut entrer par le début, il cherchera à entrer par la fin du carnet d’’adresse.

  1. Recommencez donc l’opération en entrant « z » en prénom

 Et pour l’adresse courriel, entrez zzzz@zzz.zzz . Ainsi votre carnet d’adresse est totalement verrouillé tant par le début que par la fin.

Voici le second avantage de cette méthode.  Lorsqu’un courriel ne peut être livré à son destinataire, vous êtes avisé de ceci dans votre boîte de courrier presque immédiatement :  » undelivered… etc…  » Par conséquent, si vous recevez un courriel disant que vous avez envoyé un message à aaaaa@aaa.aaa ou à zzzz@zzz.zzz qui n’a pu atteindre son destinataire, vous saurez immédiatement que vous avez un virus-ver dans votre système. Vous pourrez alors prendre les mesures pour vous en débarrasser!

Facile, n’est-ce pas ? Si tous ceux que vous connaissez étaient protégés de cette façon, alors vous ne seriez pas inquiets d’ouvrir du courrier de vos amis.